Menu

Guide de la Machine à sous

Toute l'info sur le jeu le plus populaire du casino

Machine à sous piñata
Commencer à lire
1.

Différentes dénominations

Avant de rentrer un petit peu plus profondément dans le cœur même du sujet de cette page web, à savoir la présentation détaillée des machines à sous et de leur univers élargi, je tiens tout d'abord à donner quelques précisions sur un point qui me semble particulièrement essentiel : les différentes dénominations.

En effet, certaines personnes peuvent être un peu perdues lorsque l'on aborde le sujet des machines à sous puisque un seul et même type de jeu se cache derrière plusieurs appellations distinctes. On utilise ainsi très souvent d'autres termes, sigles ou expressions pour désigner cette sorte d'appareils ludiques comme par exemple slot et bandit manchot notamment. Il me semble donc primordial de commencer par un rapide focus sur cette question de manière à ne pas perdre les internautes, qui consulteront ma page web, les plus novices en la matière.

Une machine à sous est donc l’appellation française la plus classique et la plus courante pour désigner... une machine à sous ; c'est à dire un appareil électronique ou mécanique de jeux de hasard et d'argent qui ne requiert pas réellement de stratégie ou d'habileté particulière, même s'il existe quand même quelques techniques intéressantes à mettre en place pour gagner plus souvent et quelques jeux offrant des fonctionnalités pouvant faire appel à l'adresse, mais n'allons pas trop vite en besogne puisque nous aborderons tout cela, en temps voulu, un peu plus loin dans cette page Internet.

Si machine à sous est donc l'expression consacrée dans la langue de Molière ; en anglais, on utilise de la même manière l’appellation de slot machine, simplifiée bien souvent par le seul et unique terme de slot. En jeu d'argent comme partout ailleurs ma bonne dame, la langue de la perfide Albion régnant en maître incontesté, on utilise également dans nos vertes contrées ce sympathique mot de slot pour parler de machine à sous. Il faut donc s'y faire et ne souhaitant pas aller contre la marche de l'histoire et du progrès, à travers ces modestes lignes, je pourrai moi aussi utiliser cette amusante appellation.

Il convient également d'ajouter que nos amis anglophones peuvent également parler d'Electronic Gaming Machine, même si cela est plus rare, parfois raccourci sous forme de sigle en EGM. Ne leur jetons pas la pierre, Pierre puisque nous aussi en bon français, nous pouvons user les initiales MAS... pour Machine A Sous mais cela, je pense que vous l'avez compris par vous-même.

Et qu'en est-il donc de l'expression bandit manchot me demanderons peut-être les plus pressés d'entre vous ? Sachez qu'elle désigne également une bonne vieille machine à sous. J'entends d'ici les plus curieux me demander : Et pourquoi donc une telle appellation ? C'est très simple : comme les mauvais joueurs trouvent que ce type d’appareils leur dérobe trop facilement et rapidement leur précieux argent, ils les ont qualifié de bandits. Puisque le levier qui actionne les rouleaux peut faire penser à un bras et qu'ils n'en ont qu'un (en tout cas à l'origine), l'expression bandit manchot est née et ma foi, elle est bien rigolote. D'ailleurs, elle est aussi usitée par nos amis anglophones qui parlent de one-armed bandits.

Enfin, on peut également parfois rencontrer les termes d'aboyeuse et de pousse-pièce (Coinpusher dans la langue de Shakespeare) pour désigner une machine à sous. Le premier fait référence au bruit assourdissant de certains appareils et le second au fait qu'il est nécessaire d'insérer des pièces (ou autre chose aujourd'hui) pour jouer.

Voilà donc notre premier chapitre traitant des différentes appellations maintenant clos. J'espère qu'il vous aura aider à y voir un peu plus clair, d'autant que je pourrai également utiliser ci-dessous quelques-uns des termes, sigles ou expressions présentés ci-dessus.